mardi 14 avril 2015

Mon tout petit ...



" Mais la vie nous sépare mais j'te vois à chaque fois plus proche de moi "


Mon Tout petit ...

Après la surprise de ton installation nous avions tous hâte de t'accueillir fin mars grand max ...

Oui mais ...

Ta naissance aurait du être une grande joie pour nous tous ... Une réconciliation avec la maternité pour moi ...
9 mois dure une grossesse, 41 semaines ...


Oui mais ...

Une suspicion de rupture de la poche, un décollement de placenta et des contractions de travail à 32 semaines ont précipité ton arrivée ...
Une arrivée remplie d'angoisse, de stress, de culpabilité . On ne nait pas à 6 mois et 3 semaines de grossesse !
Malgré les douleurs, les contractions et la MAP nous étions bien tous les deux...

Oui mais ...

Pour toi, pour moi il a fallu te sortir.
Ironie du sort ce fut le vendredi 13 février, à 6h24.
Une fois de plus, comme une énième claque en pleine face (la 3eme en fait) la prématurité  a refait surface.
Tu te portes bien malgré tout. Tu Vis comme un chef et impressionnes tout le monde ! Et heureusement heart

Oui mais ...
Pour moi par contre, et pourtant je connais si bien la situation, c'est le Titanic ....
J'essaie désesperemment de me maintenir à flot, pour Toi, pour Eux, pour Lui.

Oui mais ...

Je suis dévastée...*
Cette fin de grossesse avortée, cette arrivée dans la vie si rapide, ta dépendance à d'autre personne que moi, cette séparation, ce manque, ce vide ....

Oui mais ... "il va bien"

Certes.

Mais je suis rentrée seule, vide, j'ai même récupéré mes fringues, mon poids... et rien n'est prêt....
Comme si il n'y avait aucune trace ....
Ah si, mon nouvel ami : le tire-lait !

Parce que tu vois mon Tout Petit, s'il y a bien une chose pour laquelle tu dépends de moi : c'est le lait ! Et je ferai tout pour maintenanir ce lien lacté !

Je sais qu'il est question que de quelques semaines mais c'est tellement dur d' ETRE sans toi ...

Je t'aime plus que tout mon Tout Petit heart et cette fois sans oui mais !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire