jeudi 19 mai 2016

La femme dans le miroir ...

La femme dans le miroir ...




Aussi loin que je m'en souviens je n'ai jamais été à l'aise avec ce corps qui est le mien.
C'est incroyable de se rendre compte à quel point on était loin de la réalité, 
à quel point notre vision de nous même peut être altérée.


En deux ans j'ai perdu près de 25 kilos et pourtant...


Le simple fait de passer devant un miroir me torture l'esprit encore et toujours...

Si mes pensées vous étiez contées vous pourriez entendre  "tu as vu ces cuisses." "regarde un peu toute cette graisse"...
Je rajoute très souvent les termes "gros/grosse" dans mes phrases à la maison quand je parle à mon homme (qui désespère à ce sujet) [sans la présence des enfants]

...Et pourtant je trouve belles, voire sublimes des femmes avec des formes...


Je m'efforce également chaque jour d'inculquer à mes enfants de s'aimer tel que l'ont est.
Et jusqu'ici ça marche plutôt bien.

Ce matin, en allant à l'école j'ai aperçu une femme en allant à la boulangerie,

habillée plutôt passe partout, 
du genre à se fondre dans la masse.

Et j'ai pensé " Ce que j'aimerai lui ressembler "...

Oui je sais l'envie ce n'est pas ce qu'il y a de mieux, ni la comparaison toussa...

Puis j'ai continué mon chemin jusqu'au moment de passer devant la pharmacie où je me suis rendue compte que c'était de mon reflet qu'il s'agissait...

Vous pouvez rire !

A ce moment là , ma perception est redevenue tronquée.

Comment un seul instant ai-je pu ne pas me reconnaître et vouloir devenir MOI ?


Toute cette histoire m'a travaillé sur le chemin du retour...
Et là je me suis alors promis de tenter de m'aimer.
Parce que je ne peux pas continuer de vivre torturée, 
Parce que je ne veux pas que mes enfants grandissent avec une image tronquée d'eux même, 
Avec une maman qui ne s'aime tellement pas qu'ils ne vont pas à la piscine...

Parce que finalement en passant mon temps à être focalisé là dessus ça me fait perdre un temps précieux à m'émerveiller/penser à autre chose bien plus importante (ou pas d'ailleurs)

Que le bonheur ne peut être complet si l'on ne s'aime pas soi même ...

Je ne promets pas que ce sera un chemin facile,
ni d'abandonner tous ces mauvais réflexes du jour au lendemain

mais je promets de faire des efforts et d'y remédier !

Parce qu'il n'y a pas plus belle femme que celle qui s'assume !

XOXO
















6 commentaires:

  1. Bien dit, bien vu, bien joué
    J'y travaille aussi de mon côté ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben toujours facile mais y travailler et y croire :)
      Ça rend déjà la vie plus douce !

      Supprimer
  2. Chouette cet article! La perception de soi est vraiment quelque chose de complexe. De mon côté j'ai ressenti ça après ma grossesse. Je ne me suis jamais sentie aussi bien qu'enceinte. Puis quand j'ai accouché, je ne reconnaissait plus du tout mon corps c'était difficile puis parfois encore aujourd'hui mais j'apprends à vivre et à "apprivoiser" ce nouveau moi.
    En tout cas tu as le souhait d'y arriver et c'est déjà la plus grande partie de faite.
    Belle journée,
    Mariella

    RépondreSupprimer
  3. Coucou, bel article qui démontre bien ce qu'on peut penser de soit même et ce que la société d'aujourd'hui nous oblige à aimer alors que l'ont peut être belle! JE suis loin d'être mince, et même si je tente du perdre du poid j'ai appris à m'accepter comme je suis. Ce que je peux te conseiller c'est d'aller faire les magasin avec des copines qui t'oblige à essayer des trucs que tu n'as pas l'habitude qui te mette en valeur te forcer un peu à te relooker. Et une idée aussi si tu as l'occasion offre toi une séance photo. (ou même tu peux faire les pin up à Moulins si tu connais) j'ai fait de super photo ou je me suis trouvée belle (et ça c'est rare!!)
    en tout cas bravo à toi pour les 25 kilos perdus et surtout AIME TOI!

    RépondreSupprimer